FAQ

Réservation

Qui peut réserver ?

Sailcoop est une Société Coopérative d’Intérêt Collectif qui souhaite proposer des traversées à la voile à ses sociétaires. Il est donc nécessaire, pour voyager à bord d’un de nos voiliers, d’être sociétaire de la coopérative.

Pour ce faire, il suffit d’acquérir au moins une part sociale (valeur nominale de 10€) de la SCIC, en remplissant ce formulaire ou au moment de la réservation en ligne sur notre billetterie.

A noter que pour des raisons de sécurité, sauf exception, nous n’acceptons malheureusement pas les enfants de moins de 4 ans, les personnes à mobilité fortement réduite, et les animaux de compagnie.

Comment réserver ?

Rien de plus simple, rendez-vous en ligne sur la plateforme de réservation ou bien sur des sites d’agences de voyage partenaires qui proposent nos traversées.

Dois-je réserver longtemps en avance ?

Le nombre de places étant limité sur nos voiliers, il est préférable de réserver le plus tôt possible.

Combien coûte une traversée ?

Une traversée entre le Continent et la Corse, ou le contraire, coûte 180€ au tarif normal. Nous appliquons 15% de réduction pour les réservations d’un aller-retour, pour les enfants de moins de 12 ans, les étudiants (sur justificatif) et groupes de 4 personnes et plus. Ces réductions ne sont pas cumulables. 

Ces prix seront évidemment susceptibles d’évoluer à l’avenir

Est-il possible de modifier le jour de la traversée après réservation ?

Il est possible de modifier le jour de sa traversée sous certaines conditions, merci de vous référer aux CGV sur le site internet.

Est-il possible d’annuler sa traversée ?

Le sociétaire-usager, conformément aux Conditions Générales de Vente, peut annuler sa traversée sans frais jusqu’à un mois avant la date de sa traversée, puis entre J-30 et J-15 avec 50% du montant retenu. Pour toute annulation à moins de deux semaines du départ, Sailcoop conservera les frais engagés faute de pouvoir trouver un autre passager pour la traversée.

Est-ce que je reçois une confirmation par mail ?

A l’issue de votre réservation, vous recevrez un récapitulatif en PDF par mail, qu’il faudra montrer au capitaine lors de l’embarquement, imprimé ou directement sur votre smartphone. Si vous ne recevez rien, pensez bien à vérifier dans vos courriers indésirables.

Les informations pratiques (port de départ, d’arrivée, horaires) sont-elles sûres ?

La navigation à la voile dépend évidemment des conditions météorologiques, et nous devrons forcément composer avec ces aléas. Nous ne pouvons en tout état de cause pas garantir un horaire précis du départ, et nous réservons la possibilité de modifier les ports d’embarquement et d’arrivée si les conditions de navigation sont plus confortables.

Les sociétaires ayant réservé une traversée seront bien entendu informés des détails de la traversée selon le calendrier suivant : 

J-4 avant la date du départ pour les traversées depuis la Corse et J-3 pour les traversées depuis le continent: l’équipe Sailcoop donne la tendance.

J-2 avant la date du départ : l’équipe confirme l’heure de départ et le point de rendez-vous, ou annonce sa décision de report en raison de la météo.

Des emails vous seront de nouveau envoyés, pensez à vérifier votre boite mail ainsi que les courriers indésirables.  Cet envoi venant d’une autre adresse, il pourra de nouveau s’y cacher…

Si la météo ne permet pas de partir le jour prévu, que se passe-t-il ?

Si les conditions de mer et/ou de vent ne sont pas suffisamment clémentes pour assurer une traversée confortable et sûre, Sailcoop s’engage à proposer différentes solutions : 

1 – reporter de 1 à 2 jours la traversée. Les passagers seront alors logés gratuitement sur le voilier en attendant le départ.

2- réserver, pour le jour initialement prévu, une place sur un Corsica Ferries, qui nous garantit des places à bord.  

3- annuler purement et simplement la traversée, et rembourser, dans ce cas, les frais engagés par les passagers.

Questions sur le bateau

Qui est le capitaine à bord ?

Sailcoop recrute des skippers professionnels pour assurer les navigations. Au nombre de 2 sur chaque voilier, ils disposent systématiquement d’un brevet de Capitaine 200. Retrouvez notre équipe de skippers à cette page.

Y a-t-il besoin de savoir naviguer pour embarquer ?

Les deux membres d’équipage sont autonomes pour les manœuvres au port et la navigation, ils n’auront donc pas ‘besoin’ des passagers, qui pourront profiter de l’expérience en toute sérénité mais seront invités, s’ils le souhaitent, à donner les coups de main sous l’œil bienveillant du capitaine.

Combien de passagers embarqueront à chaque traversée ?

Sur Belle Aventure, nous disposons de 10 couchettes, dont deux seront réservées aux membres d’équipage. Il reste donc 8 couchettes disponibles. Sur Rubra, nous avons 8 couchettes, donc nous pourrons embarquer jusqu’à 6 passagers.

Puis-je venir avec mes enfants ?

Les enfants sont acceptés, et bénéficient d’ailleurs d’un tarif réduit, à partir de 4 ans.

Les nourrissons et enfants de moins de 4 ans ne sont cependant pas acceptés, sauf exception, pour les traversées.

Acceptez-vous les vélos ou autre type de matériel encombrant ?

Nous pourrons embarquer 2 vélos par traversée à partir de juillet 2023, vous pourrez réserver via la plateforme au prix de 30€ par trajet. Pour les autres demandes de matériel, merci de poser la question par mail à contact@sailcoop.fr, nous répondrons au cas par cas.

Acceptez-vous les animaux à bord ?

Nous ne pourrons pas embarquer les animaux sur les traversées vers la Corse, mais les autoriserons probablement sur les courtes distances (continent <-> îles proches).

Quels bagages peut-on emmener à bord et combien ?

Vous pouvez embarquer un bagage souple par personne (les valises rigides sont interdites à bord), maximum 35kg.

En cas de perte ou de vol des bagages, qu’est ce qui est prévu ?

Les bagages sont sous la responsabilité de leurs propriétaires lors de la traversée. Sailcoop décline toute responsabilité en cas de vol, disparition, perte ou avarie des bagages ou effets personnels.

Y a-t-il des toilettes et douches à bord ?

Il y a trois petites salles de bains sur Belle Aventure, et 4 sur Rubra. Vous serez ‘formés’ à leur utilisation avant le départ. L’utilisation des toilettes reste cependant proscrite en approche du port, et au port, où vous pourrez utiliser les sanitaires de la capitainerie.

Compte tenu de la courte durée de la traversée, les douches ne seront à priori pas en service.

Y a-t-il du matériel de premier secours à bord ?

Oui, tout le matériel de premier secours est prévu à bord, conformément aux consignes de sécurité imposées aux voiliers de plaisance à usage commercial (le plus haut niveau de norme).

Les voiliers disposent-ils du WIFI ?

Pour votre bien, mais par impossibilité technique pour l’instant, il n’y a pas de wifi à bord, et les réseaux GSM et 4G ne sont pas fonctionnels pendant la majeure partie du temps de la traversée.

Y a-t-il du courant à bord ?

Nous disposons de batteries et d’un réseau 12V pour, éventuellement, recharger des portables (connexion USB), mais ne disposons du 220V que lors des haltes au port.

Que se passe-t-il en cas de problème à bord ?

Un plan d’évacuation est évidemment prévu, la procédure est affichée à bord du bateau et sera décrite à tous les passagers avant le départ. Il y a des radeaux de sauvetage, des extincteurs, fusée de détresse conformément à la législation.

Doit-on porter les gilets de sauvetage à bord ?

Oui, vous devez porter le gilet de sauvetage à bord, vous pouvez l’enlever à l’intérieur du bateau uniquement.

Avons-nous une tenue spéciale à bord du bateau ?

Pour les longues traversées, nous mettrons à disposition de chacun une salopette et une veste de quart pour être protégé des embruns et du froid.

Comment sont aménagées les couchettes ?

Sur nos premiers voiliers, Belle Aventure et Rubra, nous disposons respectivement de 3 cabines doubles + 2 twins, et de 4 cabines doubles.

Chacune dispose de matelas en mousse, de rangements (petite armoire), de petites lampes de chevet et de stores enrouleur sur les hublots.

Doit-on apporter notre duvet et oreiller ?

Nous demandons à chaque passager d’apporter un duvet/sac de couchage ou de draps en période estivale, nous nous chargeons de fournir à chacun un oreiller et une taie d’oreiller propres.

Questions sur la traversée

Combien de temps dure la traversée vers ou depuis la Corse ?

La traversée dure en moyenne 20 heures, mais tout dépend bien sûr des conditions météorologiques, qui peuvent faire varier ce temps indicatif de 16 à 24 heures.

Combien de temps dois-je me présenter avant le départ du bateau ?

Une heure de rendez-vous au bateau vous sera donnée par mail. L’heure de départ du bateau sera indiqué dans le mail J-2.

Comment faites-vous s’il n’y a pas de vent ou au contraire trop de vent ?

Si la météo ne nous permet pas de naviguer (trop de vent ou très peu de vent), nous serons obligés de décaler le départ à un ou deux jours. Voir plus haut dans la section ‘Réservation’ la question relative à la météo.

Si le vent est trop léger pour avancer, nous ne nous interdisons pas d’utiliser le moteur (dans la limite du raisonnable bien entendu), voir à ce propos le paragraphe ‘Le voyage à la voile, une solution ?’ sur la page ‘Pourquoi Sailcoop’.

Sera-t-il possible de participer aux manœuvres et/ou aux quarts de nuit ?

Pour les traversées vers la Corse, il sera possible de participer aux manœuvres sous l’œil du skipper avec son accord, en journée. Pour les transatlantiques, elles se feront sous le statut de formations et il est donc bien entendu prévu que les passagers puissent également participer à la navigation.

Questions sur Sailcoop

Ai-je besoin d’être sociétaire de Sailcoop pour réserver ?

Oui, c’est une condition indispensable. Il vous suffit pour cela d’acheter au minimum 1 part sociale par passager (10€). Pour ce faire, rendez-vous sur cette page : 

Sailcoop est-elle une entreprise à but lucratif ?

Sailcoop est une SCIC – SA, c’est-à-dire une Société Coopérative d’Intérêt Collectif qui prend la forme commerciale d’une société anonyme (SA). A ce titre, elle peut en effet générer des bénéfices, mais ce n’est absolument pas sa priorité. 

En cas de résultat positif en fin d’exercice, la coopérative pourra décider de verser un dividende aux sociétaires, au pro-rata des parts sociales qu’ils détiennent, mais elle devra en tout état de cause affecter 57,5% du résultat, au minimum, à ses réserves, impartageables.

Quel est le statut des voiliers qui effectuent les traversées ?

Pour naviguer, chaque bateau doit disposer d’un permis de navigation relatif au statut de l’exploitation du navire. Il existe basiquement 3 statuts distincts : – les NAP : navires à passagers. Ils doivent avoir une capacité minimale de 12 passagers et peuvent effectuer des liaisons commerciales régulières. Pour l’instant, les voiliers de notre flotte sont trop petits (10 couchettes maximum pour Belle Aventure) pour entrer dans cette catégorie, mais bientôt…nous aurons des bateaux plus gros qui seront donc vraisemblablement ‘NAP’.

– les NUP : navires de plaisance à usage personnel. Cela concerne les bateaux utilisés à des fins de loisir. Nous aurions pu imaginer opérer sous ce statut, étant entendu que nous n’embarquons que des sociétaires de la coopérative, et restons donc dans un cercle ‘privé’. Pour autant, nous avons considéré que cela n’était pas la bonne option, car dans les faits nous souhaitons bel et bien assumer la dimension ‘commerciale’, et donc économique, de notre activité.

– les NUC : navires de plaisance à usage commercial. Il s’agit des bateaux qui sont exploités avec réalisation d’un bénéfice commercial sur la prestation. Les bateaux devant rester de plaisance, ce statut exclut toute ligne régulière de transport de passagers…et nous avons donc dû travailler, avec les affaires maritimes, pour nous permettre d’opérer sous ce statut, en division 241.

En effet, et le gouvernement l’entend, il paraît absurde d’interdire de transporter des passagers à la voile dès lors que des bateaux sont disponibles, que les normes de sécurité sont respectées et que cela s’organise en activité économique rentable. 

Dans le cadre d’une expérimentation, après un refus de nous accorder ce permis NUC, en mai 2022, notre demande en recours gracieux a reçu un avis favorable du Ministère pour comprendre comment cette nouvelle proposition de valeur pourra à l’avenir s’intégrer, ou non, légalement, dans l’écosystème du nautisme et des transports. Nous opérerons donc, pour la saison estivale et sur nos traversées exclusivement vers la Corse, sous le statut NUC avec une dérogation à la division 241.